Moto Club Les LEOPARDS

La der des der …

« Nous partîmes 500 mais par un prompt renfort, nous nous vîmes 3000 en arrivant » … au port d’Etretat !

Cette célèbre phrase du Cid de Pierre Corneille, trotte dans ma tête depuis que nous avons décidé avec Sammy d’organiser une balade, la dernière de 2020, version déconfinement mais en style moderne et motorisée.

La moto ayant cet immense avantage sur l’automobile, les avions, les bateaux ou les sous- marins … de nous transporter à l’extérieur, nous sommes très attentifs au choix de la date afin que le soleil puisse accompagner cette « ride, la der des der » et que nos compagnons de route y prennent un plaisir certain.

Les mots ont leur amplitude, et certains n’ont pas de bords…

Moto est plus court, entre side-car et vélomoteur. C’est rapide et quelquefois en panne. Quand on colle l’un à l’autre, on a plusieurs formes d’expérience… La Moto ? Rien n’est plus simple et plus complexe à la fois : de la vitesse à la mort, de l’amour à la guerre, de la technique à l’esthétique… 

Mais la Moto, c’est à vivre et à pratiquer ! 

Une moto est un objet à vivre, existentiel. En moto, je perçois la liberté, l’interdit, l’excès, le risque, l’ivresse, la peur …la moto ajoute à ces différents registres un champ d’expériences humaines comme poétiques. La culture moto est exhibitionniste et clandestine, chargée à la gueule de brutalité, de raffinement et de désir.

La vie y pulse, y irradie… le plaisir sensuel du bruit du vent et du bruit de la machine qui se mélangent. Sur la moto je ne suis pas à même de parler : seule reste la pensée… Et cela même si nous sommes plusieurs à conduire, et même si nous ressentons tous la proximité fraternelle des autres motards.

Il n’y a que le bruit du vent dans mon casque et ce bruit devient progressivement un bruit de fond, comme un silence audible. Je m’immerge entièrement dans cet espace sons-images particulier : les sons du vent et les images du paysage qui défile.

Ce matin le soleil est au rendez-vous… le froid aussi, piquant, vif et sournois.

Ils sont tous là, mes frères et sœurs de la Côte, frangins et frangines d’adoption, famille choisie… Direction la côte et l’immensité de l’océan, les falaises blanches et les galets d’Etretat.

La route tracée par Sammy semble conçue pour nos motos et nos motos conçues pour elle : les motos aiment monter, descendre, tourner, virevolter, au rythme même qui leur est dicté par cette route,  et moi j’apprends à suivre la machine et à conduire en meilleure harmonie avec elle et ma passagère.

Ils sont tous là : le Steph, Alain et son petit-fils, Séverine, Fabien, Salva qui revient avec nous, Sammy toujours appliqué à ouvrir la route et même Cathy, ma fidèle passagère nous accompagne.

À notre arrivée, l’océan ensoleillé est bien là, immuable, éternel comme notre plaisir de rouler ensemble. Malheur aux absents, ils ont raté un grand moment ! 

La bouteille de champagne débouchée par Alain, le goût du breuvage au bord de l’eau, le soleil qui réchauffe nos membres … jamais je ne pourrais oublier ce moment de bonheur ! 

Franck, notre copain poissonnier, nous a préparé un pique-nique de rois : Homard bleu et Fish and Chips, dessert pour gourmands et un vin blanc de derrière les fagots pour accompagner le tout ! 

Si le bonheur a une représentation terrestre … alors cela ressemble à cela.

A la fin de la journée, je suis épuisé. 

Quand je conduis, il m’est très difficile de m’arrêter sauf quand je suis complètement vidé de mon énergie, totalement épuisé. Le corps désire cette totale déplétion, il aspire à atteindre ce point où il doit absolument être rechargé… 

C’est un délice alors, que de se reposer, de sentir son corps se recomposer : boire une bière  avec les copains prend alors un goût de perfection et s’endormir après un douche chaude devient le paradis lui même ! 

Merci à mes frangins et frangines de la Côte … à la revoyure les amis ! 
Une adresse à retenir : chez Franck, https://www.restaurant-poissonnerie-etretat.fr/poissonnerie-les-perissoires-restaurant-la-marie-antoinette-etretat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.